Classe et noblesse : la définition même du Vin de ce Grand Terroir, dans un Grand Millésime…
Le millésime

Comme 1991 après 1990, ce Grand Millésime - car c’est un Grand Millésime - risque de passer un peu inaperçu, après le superbe 2015, et dans l’éclat de son cousin Sud… Une certaine hétérogénéité en rouge, une très belle définition aromatique en blanc. Tous les vins septentrionaux ne seront pas assurément réussis cette année.
La récolte était généreuse, parfois même un peu trop généreuse.
La qualité de quelques cuvées en a indéniablement souffert sur certains secteurs. Toutefois, et comme toujours, les Vignerons « raisonnables et sérieux » ont produit
des vins superbement colorés, racés et minéraux, ce qui classe ce Millésime 2016 dans l’élite des Millésimes réussis.

Terroir

Rouméas, Pierrelles, Les Diognères.

Nature des sols

Argilo-granitique.

Elevage

12 mois en fûts neufs et d’un vin. Puis 10 mois en foudres. Allier-Tronçais-Jupille

Service

16°C
Décanter 1h avant service.

Teneur en alcool (% vol.)

13,5%

Age moyen des vignes

60 ans.

Mise en bouteille

Sans collage, ni filtration.

Cépages

Serine
Syrah

Mid crimson. Savoury with mid concentration. Not quite as compelling as the Côte Rôtie, though admittedly much more youthful. A solid effort – and Hermitage is meant to be nothing if not solid. Not entrancing but a true rendition of the appellation. Fresh on the finish but it seems less ambitious than some others within their appellations.

Jancis Robinson , 17+/20 , 2017-12-01