Avec une proportion significative de raisins non égrappés, la Cuvée a gagné en fraicheur, en digestibilité. Un vrai « plus » pour ce CDR qui a un réel potentiel de vieillissement.
Le millésime

2015 - Des Millésimes en « 5 » qui portent chance. Souvent…
Sortilège des années en « 5 » ? Toujours est-il que, depuis quelques décennies, les Millésimes se terminant en « 5 » - 1985, 1995, 2005, et 2015 - , sont porteurs de belles réussites, dans la Vallée du Rhône, mais aussi, plus généralement, dans l’ensemble des vignobles de France. Il faut dire que l’année 2015 a mis toutes les chances de son côté, avec des conditions climatiques quasiment optimales pour chacune des saisons ! Ainsi, l’hiver est pluvieux, permettant aux vignes de se constituer de bonnes réserves hydriques. L’éveil printanier est relativement tardif avec 3 semaines de retard par rapport à 2014. Mais le beau temps s’installe petit à petit, et la floraison se déroule dans d’excellentes conditions : la sortie de raisins est tout bonnement exceptionnelle. La période estivale arrive ensuite rapidement, avec des mois de juin, juillet et août extrêmement chauds. Pour autant, on ne peut pas parler de canicule, car les nuits sont fraîches. Les amplitudes thermiques sont donc absolument phénoménales. Pas de pression des maladies, le vignoble et le vigneron respirent librement. Tout est au beau fixe avant de débuter les vendanges !
Mais le beau temps s’installe petit à petit, et la floraison se déroule dans d’excellentes conditions : la sortie de raisins est tout bonnement exceptionnelle.
La période estivale arrive ensuite rapidement, avec des mois de juin, juillet et août extrêmement chauds. Pour autant, on ne peut pas parler de canicule, car les nuits sont fraîches.
Les amplitudes thermiques sont donc absolument phénoménales. Pas de pression des maladies, le vignoble et le vigneron respirent librement. Tout est au beau fixe avant de débuter les vendanges !

Terroir

Rasteau, Lirac, Beaume de Venise, Vacqueyras, Cairanne.

Elevage

12 mois en fûts d’un vin et deux vins, puis de 6 mois en foudre - Allier et Tronçais.

Vinification

1/3 non égrappé.
Vin Issu de l'Agriculture Biologique.

Service

14°C
Décantation 1h avant service.

Teneur en alcool (% vol.)

14%

Age moyen des vignes

Grenache : 50 ans, Syrah : 40 ans, Mourvèdre: 30 à 40 ans.

Mise en bouteille

Sans collage, ni filtration.

Cépages

Grenache : 60 %
Syrah : 35 %
Mourvèdre : 5 %

As to the reds, all of these show beautiful purity of fruit and impeccably made profiles. As a whole, 2015 was consistent throughout the Southern Rhône, and you see that consistency in this lineup. Named after Michel’s father, the 2015 Côtes du Rhône Guy Louis is always a first rate Côtes du Rhône and the grapes come mostly from the Cru appellations of the Southern Rhône. A blend of 60% Grenache, 30% Syrah and 10% Mourvèdre, mostly destemmed, it has lots of jammy black cherry and black raspberry notes, ample garrigue and spice, medium to full-bodied richness and fine, elegant tannin that emerge on the finish. It’s a serious, classy Côtes du Rhône that will drink nicely through 2025.

Jeb Dennuck
Wine Advocate , 90-92/100 , 2016-11-01

Very ripe, luscious nose with very well-managed tannins. I might take this for a Gigondas blind. Sweet and much more approachable than the Becs Fins bottling.

Jancis Robinson
Jancis Robinson , 16/20 , 2016-10-14