Les Millésimes défilent, le plaisir reste intact. Une Cuvée qui nous procure toujours autant d’émotions… et qui est désormais sujette à la convoitise des Amateurs de Grand Blanc !
Le millésime

Si nous regardons le verre, ou la cuve, à moitié vide, la frustration, voire la désolation, l’emportent : rendements historiquement bas en France. Les plus faibles de l’après-guerre. Les caves sont vides. Force est de constater que les éléments se sont déchainés cette année, avec une succession d’évènements climatiques défavorables : un printemps anormalement frais a provoqué gel, puis coulure, sur l’ensemble des cépages rhodaniens, et, plus particulièrement, le Grenache… Ce printemps cruel a enchaîné sur un été redoutablement sec… Au final, les rendements en jus sont tragiquement affectés : le métier de Vigneron devient un métier de funambule sans filet… Ces réalités dites, si nous regardons le verre à moitié plein - et nous sommes, par nature, plutôt optimistes… -, j’évoquerai soulagement, voire même enthousiasme ! Ces conditions très dures ont en effet donné naissance à des premiers jus d’une qualité si éclatante qu’ils font mieux que simplement nous consoler : ils parviennent à nous emballer, les Vignerons et nous… ! Les vignes, naturellement peu chargées, ont réagi merveilleusement aux conditions extrêmes du Millésime. La plante a pu faire mûrir, sans grande contrainte, de manière optimale, ses fruits. Les Vins s’annoncent magnifiquement équilibrés !

Terroir

La Côte, la Beylesse.

Nature des sols

Argilo-granitique.

Elevage

12 mois en fûts neufs et d'un vin. Allier et Tronçais.

Service

12°C
Décanter 1h avant service.

Teneur en alcool

13%

Mise en bouteille

Sans collage, légère filtration.

Cépages

Marsanne : 50 %
Roussanne : 50 %

Quite a deep greenish straw. Honeysuckle nose and then real tingle, tension and toast on the palate. This is a really interesting wine! A floral overlay but lots to chew on and a flattering satin texture. Still chewy.

Jancis Robinson , 16,5+/20 , 2018-10-22