Un Vin digeste et de grand plaisir !
Le millésime

L’heure est venue de sortir le dictionnaire des superlatifs, pour tenter de dire le talent de ce Millésime… Pour autant, les mots ne suffiront pas à décrire l’insondable plaisir que nous procure la Dégustation de ce fabuleux Millésime... ! L’hiver a été marqué par des températures relativement douces, mais la fraicheur printanière a ralenti le développement de la vigne. Et, tout au long de cette période, des précipitations peu importantes et régulières, ont accompagné sereinement le cycle végétatif. Ces conditions extrêmement propices ont eu des répercussions heureuses sur la récolte, fantastiquement belle, saine, et généreuse.
La saison estivale a été ponctuée par des chaleurs fortes, sans être excessives, avec peu de précipitations. Facteur extrêmement favorable, les nuits sont restées très fraiches. La vigne a donc souffert, mais de façon modérée, à la limite du stress sans jamais en pâtir ! De ce fait, maturations et concentrations se sont opérées conjointement : là est la clé du génie de ce millésime, qui tient de l’inhabituel, du fantastique, aux frontières de l’explicable et de l’inexplicable !

Terroir

Terroirs du Nord et du Sud assemblés.

Elevage

8 mois en fûts neufs, d’un vin et deux vins. Allier et Tronçais.

Service

12°C
Pas de décantation.

Dégustation

Issu d’un assemblage atypique, en raison d’une forte proportion de Clairette, Clairette sur sables, en bordure de l’Appellation Châteauneuf-du-Pape. La Clairette tempère opportunément les ardeurs du Grenache... Un Vin digeste et de grand plaisir !

Teneur en alcool (% vol.)

13,5%

Age moyen des vignes

Grenache: 70 ans, Marsanne: 60 ans, Roussanne et Viognier: 40 ans, Clairette: 30 ans.

Mise en bouteille

Sans collage, légère filtration.

Cépages

Grenache : 35 %
Clairette : 25 %
Marsanne : 25 %
Viognier : 15 %

Much more Clairette – from Châteauneuf – than usual. Pale straw. Intense honeysuckle and much less advanced than the white Becs Fins. Round, satiny texture with much more depth than the Becs Fins. Interesting wine that would probably stand comparison with a few of the lighter white Châteauneufs. Quite a life ahead of it.

Jancis Robinson , 16,5+/20 , 2017-12-01

While I don’t know the final retail price, I’m sure the 2016 Côtes du Rhône Blanc Guy Louis will be a good value. Possessing additional richness and depth as well as notes of white peach, tangerine and citrus blossom, with a kiss of toasty oak, it’s clean, focused, and layered on the palate with both richness and freshness.

JebDunnuck.com , 90/100 , 2017-10-19